J’ACCUSE

Création en cours

invivo5.12
invivo5.12

21/11 > 9/12/17 Rideau de Bruxelles @ Atelier 210

25/1 > 27/1/18 Théâtre de l’Ancre / Charleroi

29/1 > 30/1/18 CC Jacques Franck / Bruxelles (dans le cadre de Propulse)

J’accuse est une révolte verbale qui donne voix à cinq femmes aux courants de pensés les plus divergents. Il y a la fille qui encaisse, la fille qui agresse, celle qui intègre, celle qui adule, et la fille qui aime. Cinq citoyennes qui se lèvent et prennent la parole comme d’autres prennent les armes. Elles dénoncent les idées reçues, décortiquent ce qui pollue leur quotidien et entrave leur avenir. Elles évoquent notre époque, notre pays, ses utopies et ses impasses, montrant que les identités, les pensées, les choix que chacun pose résultent d’une réalité qu’il est impératif d’appréhender dans toute sa complexité.

J’accuse (belge) est le fruit d’une collaboration entre Isabelle Jonniaux et Annick Lefebvre, dramaturge québécoise. Partant du texte original, elles  ont voulu  recréer le processus d’interrogation du réel engagé par l’autrice dans sa version québécoise, en le transposant à la réalité belge. Un texte incisif, drôle et engagé. Une partition verbale et visuelle qui oscille entre un happening citoyen et une confession intime.

« Transplanté de Montréal à Bruxelles grâce à une adaptation rondement menée, J’accuse, de l’auteure québécoise Annick Lefebvre, libère une parole féminine longtemps contenue, trop peu entendue. Ça tape dur, mais ça tape juste, avec ce qu’il faut d’humour et d’autodérision. » Estelle Spoto @ LE VIF 24.11.17

« C’est un texte, avant tout. Servi sur un plateau par la metteuse en scène Isabelle Jonniaux avec une sobriété percutante. Cinq femmes. Péchues. Cinq monologues. Pas piqués des vers. » **** Cécile Berthaud @ L’ÉCHO 24.11.17

« La société belge croquée sans ménagement…une écriture truffée d’humour noir et de second degré… un portrait de la Belgique au vitriol. » François Caudron @ Musiq3/RTBF 24.11.17

« Un réquisitoire légitime et tonique. (…) J’accuse témoigne d’une rage de vivre qui réchauffe le cœur. » **** Jean Campion @ DEMANDEZ LE PROGRAMME 27.11.17

« Une performance diablement captivante. Cyniques, suaves, autoritaires, provocantes ou émouvantes, les comédiennes balancent tout, font fi de la bienpensance, provoquent le malaise ou la compassion, le tout dans une langue crue, drue et d’une drôlerie amère. » ** Catherine Makereel @ LE SOIR 28.11.17

« Ce n’est donc pas une pièce féministe mais le regard de cinq femmes sur le monde qui les entoure. Des femmes drôles, pathétiques, chiantes mais surtout vraies et sincères. Un hymne aux petites gens qui font des miracles quotidiens sans que les journaux en parlent ou qu’on leur élève de statue. » *** Éric Russon @ MOUSTIQUE 29.11.17

« Finement observés, ces portraits incisifs provoquent, touchent et suscitent le rire bien souvent. (…) Ce sont cinq talentueuses interprètes qui s’emparent de cette parole et, de manière très personnelle, lui donnent vie et substance. » *** Dominique Mussche @ RTBF.BE 05.12.17

Ecriture originale et adapation Annick Lefebvre
Dramaturgie et mise en scène Isabelle Jonniaux
Assistant à la mise en scène Ahmed Ayed
Interprétation Annie Darisse, Jessica Fanhan, Isabelle Jonniaux, Muriel Legrand, Sarah Lefèvre
Scénographie et costumes Florine Delory
Création vidéo Quentin Devillers et Boris Munger
Mouvement Clément Thirion
Lumières Laurence Halloy
Création sonore Ludovic Romain

Production : Rideau de Bruxelles / Atelier 210 / L’ANCRE (Charleroi) Soutien Ministère de la Fédération Wallonie Bruxelles – Service du théâtre (CAPT) / La Bellone / Passa Porta / BAMP (Brussels Art Melting Pot) / La Délégation générale du Québec à Bruxelles.

Teaser du spectacle
Extraits du spectacle

Liens Dossiers

invivo5.12